Cancer et Smartphones au LIT

© thinkstock - 7sur7.be

© thinkstock – 7sur7.be

Le Département de la santé publique en Californie a publié de nouvelles recommandations destinés aux particuliers qui souhaitent réduire leur exposition aux radiofréquences.

Les smartphones émettent de l’énergie radiofréquence lorsqu’ils envoient et reçoivent des signaux vers et depuis les tours cellulaires. Les professionnels de la santé américains croient que cette énergie a un impact sur la santé humaine, sans pouvoir le prouver complètement aujourd’hui.

Au Canada, le Centre International de Recherche sur le Cancer estime que les champs de radiofréquences électromagnétiques sont « probablement cancérogènes pour l’homme ». On peut lire ici les conclusions de leur première approche: « Le Centre a conclu qu’il y a un nombre limité de données probantes sur les risques de développer un gliome (un type de cancer du cerveau) et un neurinome de l’acoustique (une tumeur bénigne du nerf reliant l’oreille au cerveau) chez les utilisateurs de téléphone sans fil. »

Sachant que l’utilisation des téléphones portables est en constante augmentation et que les enfants reçoivent en moyenne leur premier téléphone à l’âge de 10 ans, il y a quelques règles à appliquer. « Le cerveau des enfants se développe pendant l’adolescence et peut être plus affecté par l’utilisation des smartphones. Les parents doivent envisager de réduire le temps que leurs enfants passent à utiliser leur téléphone et les encourager à l’éteindre pendant la nuit. »

Voici les mesures proposées par les professionnels de la santé en Californie:
– Garder son téléphone loin de son corps. (On utilise le kit mains libres dès que possible et il ne reste pas dans notre proche.)
– Essayer de ne pas utiliser son smartphone pour télécharger de gros fichiers.
– Ne pas dormir avec son téléphone à côté de soi. (Encore mieux: l’éteindre pendant la nuit.)
– Eviter les appareils qui prétendent bloquer l’énergie radiofréquences. Ils peuvent faire le contraire et augmenter votre exposition.

Source : 7sur7.be => Le téléphone dans le lit, ça suffit et c’est pour votre bien – Par: Deborah Laurent 19/12/17 – 20h35