COVID-19


C'est quoi un virus ??

Ce qui suit est une traduction google revue – source Université Johns Hopkins.

* Le virus n’est pas un organisme vivant, mais une molécule de protéine (ADN) recouverte d’une couche protectrice de lipide (graisse) qui, une fois absorbé par les cellules de la muqueuse oculaire, nasale ou buccale, change de code génétique. (mutation) et les convertir en cellules d’agression et de multiplication.

* Puisque le virus n’est pas un organisme vivant mais une MOLECULE de protéine, il n’est pas tué [ON TUE UNE BACTERIE, QUI EST UN ORGANISME VIVANT, MAIS POUR UN VIRUS, IL S’AGIT DE LA DESINTEGRATION D’UNE MOLECULE]. Cette molécule se désintègre d’elle-même. Le temps de désintégration dépend de la température, de l’humidité et du type de matériau où il se trouve.

* Le virus est TRES FRAGILE. La seule chose qui le protège est une fine couche externe de graisse. C’est pourquoi TOUT SAVON ou DETERGENT est le meilleur remède, car la mousse COUPE la GRAISSE (c’est pourquoi il faut tellement frotter: PENDANT 20 SECONDES OU PLUS, pour faire beaucoup de mousse). En dissolvant la couche de graisse, la molécule de protéine se disperse et se décompose d’elle-même.

* LA CHALEUR fait fondre la graisse; c’est pourquoi il est si bon d’utiliser de l’eau à plus de 25 degrés C pour se laver les mains, les vêtements et tout. De plus, l’eau chaude fait plus de mousse et cela la rend encore plus utile.
* L’alcool ou tout mélange contenant de l’alcool à plus de 65% DISSOUT TOUTE GRAISSE, en particulier la couche lipidique externe du virus.

* Tout mélange avec 1 partie d’eau de Javel et 5 parties d’eau dissout directement la protéine car il la décompose de l’intérieur.

* L’eau oxygénée agit plus longtemps que le savon, l’alcool et le chlore, car le peroxyde (le principe actif de l’eau oxygénée) dissout les protéines virales, mais pour cela vous devrez l’utiliser pur, or cela fait du mal à votre peau.

* AUCUN BACTERICIDE NE SERA UTILE. Le virus n’est pas un organisme vivant comme les bactéries; les bactéricides ne peuvent pas tuer ce qui n’est pas vivant (ainsi les antibiotiques), par contre tous les produits précédemment cités désintègrent rapidement sa structure (voir toutes les précisions données avant).

* NE JAMAIS secouer les vêtements, draps ou chiffons utilisés ou non utilisés.
Lorsque le virus s’est incrusté sur une surface poreuse, il est très inerte et finit par se désagréger en :
+ 3 heures (tissu et poreux),
+ 4 heures (cuivre, car il est naturellement antiseptique); et bois, car il absorbe toute l’humidité sans le laisser passer si bien qu’il reste en surface et finit par se désagréger,
+ 24 heures (carton),
+ 42 heures (métal) et
+ 72 heures (plastique).
Mais si vous le secouez ou utilisez un plumeau, les molécules virales flottent dans l’air ET VIVENT jusqu’à 3 heures et peuvent se loger dans votre nez.

* Les molécules virales restent très stables dans le froid extérieur, ou dans le froid artificiel comme les climatiseurs dans les maisons et les voitures. Ils ont également besoin d’humidité pour rester stables, et surtout de l’obscurité. Par conséquent, les environnements DESHUMIDIFIES, secs, chauds et lumineux le dégraderont plus rapidement.

* LA LUMIÈRE (les rayons Ultra Violets) sur tout objet qui peut en contenir décompose la protéine virale. PAR EXEMPLE, DESINFECTER ET REUTILISER UN MASQUE EST PARFAIT. Attention, (RAPPEL) UNE TROP LONGUE EXPOSITION AU SOLEIL dégrade également le collagène (qui est une protéine) de la peau, provoquant éventuellement des rides et un cancer de la peau.

* Le virus NE PEUT PAS passer par une peau saine.

* Le vinaigre n’est PAS utile car il ne décompose pas la couche protectrice de graisse.

* AUCUNE BOISSON ALCOOLIQUE, MEME PAS LA VODKA, ne sert. La vodka la plus forte est composée à 40% d’alcool (40°) alors que [ce qui est nécessaire doit atteindre] 65%.

* La LISTERINE OUI ! C’est 65% d’alcool.

* Plus l’espace est confiné, plus il peut y avoir de concentration de virus. Le plus ouvert ou aéré naturellement, le mieux.

* Cela va sans dire mais il vaut mieux le dire : vous devez vous laver les mains avant et après avoir touché la muqueuse, la nourriture, les serrures, les boutons, les interrupteurs, la télécommande, le téléphone portable, les montres, les ordinateurs, les bureaux, la télévision, etc.

Et lorsque vous utilisez les toilettes.

* Vous devez HUMIDIFIER LES MAINS SECHES à cause de tant de lavages, car les molécules peuvent se cacher dans les micro-fissures. Plus l’hydratant est épais, mieux c’est.

* Gardez également vos ONGLES COURTS pour que le virus ne s’y cache pas.

Johns Hopkins University

Source : Carnation le 06/04/2020

_____________________________________________________

Le Département de la santé publique en Californie a publié de nouvelles recommandations destinés aux particuliers qui souhaitent réduire leur exposition aux radiofréquences.

Les smartphones émettent de l’énergie radiofréquence lorsqu’ils envoient et reçoivent des signaux vers et depuis les tours cellulaires. Les professionnels de la santé américains croient que cette énergie a un impact sur la santé humaine, sans pouvoir le prouver complètement aujourd’hui.

Au Canada, le Centre International de Recherche sur le Cancer estime que les champs de radiofréquences électromagnétiques sont « probablement cancérogènes pour l’homme ». On peut lire ici les conclusions de leur première approche: « Le Centre a conclu qu’il y a un nombre limité de données probantes sur les risques de développer un gliome (un type de cancer du cerveau) et un neurinome de l’acoustique (une tumeur bénigne du nerf reliant l’oreille au cerveau) chez les utilisateurs de téléphone sans fil. »

Sachant que l’utilisation des téléphones portables est en constante augmentation et que les enfants reçoivent en moyenne leur premier téléphone à l’âge de 10 ans, il y a quelques règles à appliquer. « Le cerveau des enfants se développe pendant l’adolescence et peut être plus affecté par l’utilisation des smartphones. Les parents doivent envisager de réduire le temps que leurs enfants passent à utiliser leur téléphone et les encourager à l’éteindre pendant la nuit. »

Voici les mesures proposées par les professionnels de la santé en Californie:
– Garder son téléphone loin de son corps. (On utilise le kit mains libres dès que possible et il ne reste pas dans notre proche.)
– Essayer de ne pas utiliser son smartphone pour télécharger de gros fichiers.
– Ne pas dormir avec son téléphone à côté de soi. (Encore mieux: l’éteindre pendant la nuit.)
– Eviter les appareils qui prétendent bloquer l’énergie radiofréquences. Ils peuvent faire le contraire et augmenter votre exposition.

Source : 7sur7.be => Le téléphone dans le lit, ça suffit et c’est pour votre bien – Par: Deborah Laurent 19/12/17 – 20h35